Premier confinement : des conséquences financières plus importantes pour les ménages résidant...

Premier confinement : des conséquences financières plus importantes pour les ménages résidant sur le littoral ou en Haute-Garonne – INSEE Occitanie

En Occitanie, une personne sur quatre déclare que la situation financière de son ménage s’est dégradée lors du premier confinement de la population au printemps 2020 en lien avec le net ralentissement de l’activité économique. Cependant, tous les foyers ne sont pas touchés de la même manière : parmi les plus modestes, 35 % déclarent subir une perte de revenus. Les retraités, moins affectés que les actifs par les répercussions économiques du confinement, ne sont que 6 % dans ce cas. Des disparités marquées existent entre les départements d’Occitanie, liées aux tissus
productifs locaux et aux caractéristiques de la population. La situation financière des ménages se détériore plus souvent dans l’Aude, le Gard, en Haute-Garonne et dans l’Hérault. Dans les départements plus ruraux, où la part des retraités est plus élevée, les pertes de revenus sont moins fréquentes.

Accéder au communiqué de presse d’INSEE Occitanie

Pour en savoir plus :

« Des conséquences financières du premier confinement plus ou moins marquées selon les territoires », Insee Première n° 1850, avril 2021