Programme d’actions

Programme d’actions

Le programme d’actions 2014

Le Centre de Ressources s’est fixé pour mission, en 2014, d’accompagner techniciens et élus dans la mise en œuvre des politiques publiques visant une plus grande cohésion sociale et territoriale, notamment la politique de la ville dont la réforme est en cours :

–  outils méthodologiques (quelle observation territoriale et selon quelle méthode ? pour quel diagnostic et quel projet de territoire ? comment mettre en œuvre une démarche de participation des habitants ?)

– clarifications et sessions d’information détaillée sur l’actualité (Europe), les nouvelles modalités de mise en œuvre de la politique de la ville (aspects financiers, gouvernance),

–  partage d’expériences locales ou extérieures à la région (démarche participative, ESS, évaluation de l’ANRU),

–   réflexions collectives sur les modalités de mise en œuvre de différentes politiques publiques (comment s’assurer que les quartiers bénéficieront des incitations au développement économique ? Quels sont les leviers dont dispose l’action publique pour le renouvellement urbains de certains quartiers de centre anciens dans notre région ? etc.)

Au travers d’une vingtaine de journées d’animation, Villes et Territoires LR accompagnera tout au long de l’année les techniciens et les élus des collectivités territoriales, les services de l’Etat. Sur certaines sessions, nous accompagnerons aussi les associations œuvrant pour les quartiers.

Une pluralité de thématiques seront ainsi abordées : le développement économique urbain, l’emploi, l’observation territoriale, le développement urbain, les programmes européens, les politiques d’intégration.  Nous traiterons ces thématiques de façon à proposer des outils utiles pour  l’élaboration du contrat de ville. Ces entrées thématiques seront complétées par des sessions spécifiquement dédiées à la méthodologie et à la compréhension du contrat de ville nouvelle génération. »

Programme 2014 de Villes et Territoires LR

Eléments de contexte :

Comme son nom l’indique, Le Centre de Ressources Politique de la Ville et Cohésion Sociale du Languedoc Roussillon est à l’échelle régionale et s’adresse tout aussi bien aux agglomérations, villes qui ont des quartiers reconnus comme étant prioritaire au sens de la politique de la ville, qu’aux collectivités de petite et grande taille qui font face à des difficultés de cohésion sociale et territoriale.
Le Centre de Ressources aurait d’ailleurs pu s’intituler, au vu de l’évolution de la politique de la ville et des orientations qui nous ont été données, Centre de Ressources Politique de la Ville et Cohésion territoriale
En effet, la fusion des missions et des services de la DATAR, du Secrétariat Général à la Commission Interministérielle des Villes (SG CIV) et de l’ACSE replace l’évolution de la politique de la ville dans l’axe des politiques d’aménagement du territoire, avec pour objectif l’égalité des territoires.

En Languedoc Roussillon, il y a fort à faire… Si la région est très dynamique en termes de création d’activités, d’innovation, de recherche, attachée aux valeurs du développement durable, certains territoires décrochent de manière inquiétante, avec des indicateurs de pauvreté, notamment, parmi les plus défavorables de France.
La nouvelle géographie prioritaire va sans doute révéler de nouveaux territoires, plus ciblés, sur la base du critère unique du revenu médian par unité de consommation. Déjà, nous avons appris l’inscription de Pont Saint Esprit et d’Uzès dans la liste des communes relevant de la nouvelle géographie prioritaire de politique de la ville.