Journée de qualification le 28 juin 2016 à Perpignan sur la revitalisation...

Journée de qualification le 28 juin 2016 à Perpignan sur la revitalisation du commerce de proximité

Villes et Territoires Languedoc Roussillon a organisé, mardi 28 juin 2016 à Perpignan, une journée de qualification intitulée « Journée de qualification sur la revitalisation du commerce de proximité dans les quartiers de la politique de la ville : zoom sur un centre commercial récemment restructuré dans un quartier d’habitat social ».

Cette journée s’inscrivait dans un cycle de qualification sur ce thème de la revitalisation commerciale organisé par Villes et Territoires LR à destinations des services des collectivités et de l’Etat engagés sur cet enjeu important à la fois pour le développement économique et pour le renouvellement urbain des quartiers de la politique de la ville.  La première journée a eu lieu le 4 mai 2016 à Lodève et a été consacrée à ce même enjeu de la revitalisation du commerce de proximité dans un quartier politique de la ville mais dans un quartier situé en centre ancien (les supports des interventions lors de cette journée sont déjà disponibles sur le site internet de Villes et Territoires LR).

La journée organisée à Perpignan était consacrée à la problématique de la revitalisation commerciale dans un quartier politique de la ville de type « grands ensembles ». Les participants ont été accueillis par la mairie de Perpignan dans les locaux de la Maison pour Tous du Bas Vernet, au sein même du quartier où se situe le centre commercial Clodion Torcatis récemment restructuré dans le cadre du projet de rénovation urbaine de ce quartier d’habitat social de Perpignan.

Rappel du programme de la journée

On trouvera ci-dessous les supports des interventions suivantes :

La présentation du rôle qu’a joué l’EPARECA dans la restructuration du centre commercial Clodion Torcatis à Perpignan et de son rôle actuel dans la gestion de ce centre commercial – par Olivier Mutez, chargé d’étude sénior pour la Direction des Etudes, et Aurélie Macadré, manager – commercialisateur d’espaces commerciaux pour la Direction de l’exploitation de l’EPARECA.

Accéder au support de la présentation

Le retour d’expert sur les situations présentées et les clarifications sur les enjeux et sur les modalités d’intervention publique sur le fonctionnement commercial dans les quartiers de grands ensemble en politique de la ville – par Stéphane Merlin, cabinet Pivadis, cabinet d’études de stratégie et de développement économique, spécialisé dans le domaine du commerce.

Accéder au support de la présentation

Pour aller plus loin :

Epareca a passé en revue les 216 quartiers dits « d’intérêt national » concernés par le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) en métropole et en Outre-Mer (sur les 1.300 que compte la nouvelle géographie prioritaire de la politique de la ville) afin de mieux prendre en compte l’aspect commercial dans les futurs projets de rénovation urbaine. Or, la nouvelle géographie prioritaire étant fondée sur les ressources des habitants, elle intègre désormais de nombreux centres anciens dégradés, à côté des grands ensembles traditionnels. Et c’est souvent dans ces centres que se concentrent les plus grandes difficultés sur la revitalisation commerciale des centres-ville présenté le mois dernier.

Accéder à l’état des lieux de l’EPARECA