Participation des habitants et démocratie locale

Jacques Donzelot ; éditeur : Fayard ; coll. Documents ; 200 pages

L’auteur a entrepris un tour de France des cités, qui l’a conduit successivement à Bordeaux, Strasbourg, Lyon, Rouen, Marseille, Grenoble et Villiers-Le-Bel, afin d’y observer les opérations de rénovation urbaine et leurs impacts sociaux. Il y a rencontré les habitants, auprès desquels il a pu constater l’attachement aux lieux lorsque des démolitions étaient entreprises. Le sociologue analyse en détail chaque projet, dont il constate les réussites ou les échecs, les effets inattendus ou les insuffisances. Il y fait le constat que, pour les habitants, aujourd’hui, la question se pose en termes de mobilité et de transport, a fortiori lorsque l’on est dans un quartier enclavé. Selon l’auteur, les flux l’emportent désormais sur les lieux. C’est pourquoi, Jacques Donzelot plaide davantage pour une « citoyenneté urbaine », dont il donne de nombreux exemples, en lieu et place de la « citoyenneté sociale » qui a prévalue jusqu’à présent dans les politiques publiques.

En savoir plus sur France Culture

Femmes des quartiers populaires. En résistance contre les discriminations, par Zouina Meddour, éditions Le Temps des Cerises, 2013

Ce livre est le fruit d’un travail mené par Zouina Meddour (chargée de mission, « lutte contre les discriminations ») et Saïd Bouamama (sociologue) avec un groupe de femmes des quartiers populaires du Blanc-Mesnil qui s’expriment à la première personne : « Nous sommes près d’une trentaine, d’origines plurielles, et avons de trente à soixante-quinze ans. Nous venons des quatre coins de la ville de Blanc-Mesnil et sommes représentatives de l’ensemble de sa population. »

Marie-Hélène BACQUÉ, Carole BIEWENER Ed. La découverte ; coll. SH / Politique et sociétés ; janvier 2013

Ce livre retrace la genèse, l’histoire et les actions liées à l’empowerment. Originaire des Etats-Unis et assez peu mis en pratique hors pays anglo-saxons, l’empowerment désigne le « pouvoir d’agir » des individus et des collectifs.
Les deux chercheuses Marie-Hélène Bacqué et Carole Biewener explorent les manières dont les citoyen(ne)s peuvent construire des alternatives pour répondre aux défis de nos sociétés. Défendant résolument une vision émancipatrice de l’empowerment, les auteures en expliquent les limites, mais aussi l’importance pour éclairer les débats contemporains sur la démocratie.
En savoir plus sur le site de l’éditeur

Aller à la barre d’outils