Participation des habitants et démocratie locale

  • Rencontre organisée par l’association Citoyens des Quartiers Populaires de Perpignan avec la caravane du collectif ACLEFEU (Association Collectif Liberté, Égalité, Fraternité, Ensemble, Unis) au Bas-Vernet et à Saint Jacques à Perpignan le 23 avril dernier.
  • Rencontre des habitants du Bas-Vernet et le Conseil Citoyen du quartier avec M. Daniel Mach, responsable de la mobilité et Mme Annabelle Brunet, de la politique de la ville et habitat auprès de la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée, sur les contraintes engendrées par la suspension de certains arrêts et des solutions qui permettront de revenir à un fonctionnement normal de la ligne de bus.

Regarder les reportages sur RéalTV66

 

Organisez-vous ! Construire la participation politique dans les quartiers populaires. Leyla Arslan et Réda Didi. Fondation Jean Jaurès, 2013. 117 p.

Une distance toujours plus grande se creuse entre les citoyens et le personnel politique, particulièrement au sein des quartiers populaires. Empowerment et community organizing sont présentés comme de nouveaux outils pour remobiliser les populations des quartiers. Mais à quoi renvoient précisément ces notions ?
Lire la suite de l’article, accès à l’essai et à sa synthèse sur le site de la Fondation Jean Jaurès

« Justice pour le Petit Bard », documentaire de 52 minutes réalisé par Carole Chabert. Une production Inthemood avec la participation de France Télévisions.
« Dans le quartier du Petit Bard à Montpellier, malgré une réhabilitation urbaine de grande ampleur, les problèmes sociaux explosent. Pourtant depuis dix ans, ce quartier résiste. Hamza, Khalid, Aymeric, Chloé et une poignée d’habitants, ne se fiant plus aux partis politiques, construisent une alternative à travers un combat citoyen autonome. dans le petit local de l’association Justice pour le Petit Bard, les générations se forment, s’entraident et se prépare à faire valoir leurs droits. Leur seule arme : la parole. Pas pour demander la lune : juste une vie normale, un logement décent, une bonne éducation, un emploi… « .

Accès à France 3
Accès à l’article de Midi Libre, Montpellier : justice pour le Petit-Bard dans le prétoire télévisuel 6 octobre 2015
Accès à « Justice pour le Petit Bard »

PAS SANS NOUS, Coordination des quartiers populaires, regroupe des acteurs dont l’objectif fondamental est la défense des droits et des intérêts communs des habitants des quartiers populaires sur l’ensemble du territoire français. Ce collectif indépendant participe à la défense des intérêts matériels et moraux des habitants des quartiers populaires. Ses actions et ses missions se fondent sur la solidarité de ses membres afin d’acquérir et défendre des droits.
Accès au site

Réuni le 5 mai 2015 à Marseille, le jury de « FILME-TON QUARTIER !», composé de 11 membres, professionnels de l’audiovisuel et des médias, et présidé par Michel Royer, a sélectionné les dix documentaires courts, lauréats 2015. Sur les 10 lauréats, 2 sont du Languedoc Roussillon :
– Rachid Najid pour Petit Bard
– Alexia Sauvageon pour Pas de quartier !

Les 10 films lauréats feront tous l’objet d’un documentaire de 52 minutes réalisé par Hind Meddeb diffusé sur France 3 dans Docs Interdits le 22 juin autour de 23h00.

Accéder aux films sur le site France 3.fr

« Empowerment, participation, activation… Des concepts aux pratiques d’intervention sociale ». Sciences et actions sociales N° 1 , 2015

Ce premier numéro de la revue Sciences & Actions Sociales font suite à l’appel thématique « Empowerment, participation, activation… Des concepts aux pratiques d’intervention sociale » (coordonné par Manuel Boucher) également associé à une conférence organisée le 19 septembre 2014 à Perpignan par le Centre de recherche interinstitutionnel sur la transformation et l’intervention sociales (CRITIS) et l’Association des chercheurs des organismes de la formation et de l’intervention sociales (ACOFIS) en partenariat avec le laboratoire Communication – organisation – ressources humaines – intervention sociale (CORHIS) de l’Université Perpignan Via Domitia.
En faisant l’état des lieux des différents programmes de recherche et expérimentations pédagogiques dans lesquels les membres du CRITIS et de l’ACOFIS sont engagés, le constat a été fait que, d’une manière ou d’une autre dans des champs d’intervention sociale différents, le fil rouge de ces travaux est lié aux concepts de participation et d’empowerment.
Lire la suite

Ateliers, rencontres, visites et débats, six mois riches en préparation, échanges et découvertes sont restitués dans ce livre numérique…
Sensibilisés à l’histoire et aux transformations du Noyer-Renard par des historiens, des architectes et des paysagistes, les jeunes ont conçu des visites du quartier en croisant leurs connaissances et leurs expériences. Loin des clichés, ils apportent avec dynamisme et enthousiasme un regard neuf sur la banlieue. Ils se sont aussi saisis des outils numériques, blog, vidéo pour diffuser leurs expériences avec un grand sens de l’humour ! C’est cette aventure de citoyenneté active qui est contée ici pas à pas !
Pour consulter le livre directement sur votre écran, cliquer ici
Pour le télécharger au format PDF (22 Mo), cliquer ici

(Sources : CRPVE)

Didier Desponds, Elisabeth Auclair, Pierre Bergel et Marie-Madeleine Bertucci (dir.) Presse Universitaires de Rennes, 2014. 278 p.

Renforcer la place des habitants dans les opérations de rénovation urbaine représente un objectif indispensable, susceptible de constituer ces populations en acteurs à part entière de la démocratie locale. Néanmoins, les mots ne peuvent servir d’alibi : cet ouvrage résolument pluridisciplinaire consiste à interroger le rôle joué par les habitants dans l’élaboration des projets urbains et à plaider pour une amélioration en profondeur des pratiques de participation. La ville ne peut se transformer sans s’appuyer d’abord sur ceux qui y vivent.
Lien sur le site de l’éditeur

Marion Carrel, ENS Editions, mai 2013. 276p.

Veut-on vraiment que les habitants des quartiers populaires participent ? Deux analyses s’affrontent, en théorie comme en pratique, sur la participation des habitants aux politiques de la ville. La première pointe les dérives de « l’injonction participative », cette demande unilatérale et méprisante faite aux pauvres de se comporter en citoyens, sans leur donner la possibilité de débattre sur le fonctionnement des institutions. La seconde voit au contraire dans la participation un levier pour leur émancipation sociale et politique et l’amélioration de l’action publique.
(La lettre de l’OZP du 17 mai 2013)
En savoir plus
Accès à l’interview de Marion Carrel sur France Culture

Une « réforme radicale de la politique de la ville » : tel est le titre du rapport que la sociologue Marie-Hélène Bacqué et le responsable de l’association AC Le Feu, Mohamed Mechmache, ont remis lundi 8 juillet, à François Lamy, ministre de la Ville. Le sous titre de ce rapport est intitulé « Citoyenneté et pouvoir d’agir dans les quartiers populaires ».

A partir de 4 orientations majeures (Mettre les citoyens au cœur des services publics, Démocratiser la politique de la ville, Changer l’image des quartiers, Accompagner un changement de démarche par la formation et la co-formation) le rapport dégage un ensemble de propositions et de préconisations et une méthode de travail.
Accéder au rapport et à la synthèse du rapport sur le site du Ministère délégué à la Ville
Accès à la synthèse du club de veille des centres de ressources Politique de la ville

Aller à la barre d’outils