Participation des habitants et démocratie locale

Les troisièmes rencontres départementales des conseils citoyens de l’Hérault, organisées à Montpellier le samedi 10 novembre 2018 à l’initiative de la Préfecture de l’Hérault, et dont Villes et Territoires Occitanie était chargé de l’animation, ont fait ressortir la richesse des initiatives menées par les conseils citoyens. Villes et Territoires Occitanie a donc décidé, avec le soutien de la DDCS de l’Hérault, de poursuivre la valorisation des initiatives locales, en réalisant ce guide des bonnes pratiques des conseils citoyens de l’Hérault.

Accéder au guide

A l’initiative de la Préfecture, les rencontres territoriales des conseils citoyens de l’Hérault se sont tenues à la faculté d’économie, à Montpellier, le samedi 10 novembre 2018.
L’organisation et l’animation de ces rencontres départementales, dont c’était la troisième édition, ont été confiées au centre de ressources Villes et Territoires Occitanie, en partenariat avec la DDCS.
Les conseillers citoyens présents ont pu échanger en ateliers sur leurs expériences et leurs pratiques autour de questions concrètes : Le fonctionnement d’un conseil citoyen : les conditions de la réussite. Le conseil citoyen au coeur du quartier : comment créer le lien avec les habitants ? Le conseil citoyen face aux enjeux du quartier : quel rôle doit-il jouer ?

Cette journée a également été l’occasion pour les services de l’Etat de faire un point sur l’actualité de la politique de la ville, à l’échelle nationale et départementale.

Villes et Territoires a réalisé un document qui rend compte de cette journée.

Accéder au document

Les deuxièmes rencontres départementales des conseils citoyens du Gard, organisées le 9 octobre 2018 à l’initiative de la Préfecture du Gard et de la DDCS, et dont Villes et Territoires était chargé de l’animation, ont fait ressortir une nouvelle fois la richesse des initiatives menées par les conseils citoyens et leur fort dynamisme. Villes et Territoires a donc décidé, avec le soutien de la DDCS, de poursuivre la valorisation des initiatives locales, en réalisant ce guide des bonnes pratiques des conseils citoyens du Gard.

Au programme de ce guide :

-Les conseils citoyens communiquent pour mieux se faire connaître.
-Les Conseils citoyens écoutent et recueillent la parole des habitants.
-Les conseils citoyens développent, font valoir leur expertise d’usage et réalisent des diagnostics.
-Les conseils citoyens montent des actions pour créer du lien avec les habitants.
-Les conseils citoyens et la collectivité coopèrent.

Accéder au document

 

A l’initiative de la Préfecture, les rencontres départementales des conseils citoyens du Gard se sont tenues au Chateau d’Espéreyran, à Saint-Gilles, le 9 octobre 2018.
L’organisation et l’animation de ces rencontres départementales, dont c’était la deuxième édition, ont été confiées au centre de ressources Villes et Territoires Occitanie.
Les conseillers citoyens présents ont pu échanger en ateliers sur leurs expériences et leurs pratiques autour de questions concrètes : quels outils, quelles démarches, quelles initiatives mettre en oeuvre pour renforcer l’expertise des conseils citoyens ? Quels outils développer pour créer et renforcer le lien avec les habitants ? Comment recueillir la parole des habitants et comment la restituer ?
Ils ont pu également débattre, en plénière, sur le thème de l’autonomie des conseils citoyens.

Villes et Territoires a réalisé un document qui rend compte de cette journée.

Accéder au document

 

Le centre de ressources organise des formations à destination des conseils citoyens qui ont pour but de les outiller (formations méthodologiques, rencontres départementales), mais aussi de renforcer leur connaissances de la Politique de la Ville (formations thématiques).  Après une première formation thématique sur la Gestion Urbaine de Proximité (co-animée par le cabinet AMADEUS), puis sur l’accès à la Culture (co-animé par la DRAC du Gard), la formation thématique 2018 était dédiée au thème du « soutien à la parentalité ».

Ce document, issu d’une formation organisée à Béziers, le 5 juillet 2018, par Villes et Territoires à destination des conseils citoyens de l’Hérault, s’adresse aux conseillers citoyens désireux de mieux comprendre ce que recouvrent les dispositifs de soutien à la parentalité qui sont un des volets des contrats de ville. Il précise quelles sont les actions qui sont soutenues à ce titre dans les quartiers, et qui les met en œuvre.

Accéder au document

 

La 2ème édition des Rencontres des conseils citoyens du Gard s’est déroulée au château d’Espeyran à Saint-Gilles, le 9 octobre 2018. Pour introduire cette journée d’échanges entre conseils citoyens, le Centre ressources VILLES ET TERRITOIRES est allé à la rencontre du conseil citoyen de Nîmes-Est, chemin Bas Mas de Mingue, qui a réalisé un diagnostic santé suite au constat de la désertification médicale et de ses impacts sur la vie des habitants. Cette remontée de pratique est venue alimenter l’atelier qui portait sur les outils et méthodes utilisées par les conseils citoyens, pour développer, renforcer, communiquer leur expertise d’usage.

Voir la vidéo

La 2ème édition des Rencontres des conseils citoyens du Gard s’est déroulée au château d’Espeyran à Saint-Gilles, le 9 octobre 2018. Pour introduire cette journée d’échanges entre conseils citoyens, le Centre ressources VILLES ET TERRITOIRES est allé à la rencontre des conseils citoyens d’Alès et d’Anduze, qui ont créé un journal, « l’Echo de nos quartiers », qui parle pour et des habitants. Cette remontée de pratique est venue alimenter l’atelier qui portait sur les outils et méthodes utilisées par les conseils citoyens pour communiquer et créer du lien avec les habitants.

Voir la vidéo

Trois sites en politique de la ville, Bédarieux, Lodève, et Vauvert, se sont portés volontaires pour expérimenter en 2017 une méthodologie de recueil de la parole des habitants en vue d’évaluer le contrat de ville auquel le conseil citoyen est désormais associé.

Nous avons donc expérimenté une méthode de recueil de données qualitatives qui est détaillé dans le document disponible ci-dessous en téléchargement.

Accéder au document

« Justice pour le Petit Bard ». Contester la rénovation et imposer la participation. Isabelle Berry-Chikhaoui,  Lucile Medina. Métro politiques 09/04/2018

Souvent conçue sans les habitants, la rénovation urbaine n’a suscité que de faibles résistances locales. Dans le quartier précarisé du Petit Bard à Montpellier, une intense contestation a cependant conduit à infléchir le projet et à alimenter des formes de mobilisation locales.
Depuis son lancement en 2003, le Programme national de rénovation urbaine (PNRU) fait l’objet d’inquiétudes et de critiques, exposées dans différents travaux de recherche et rapports officiels. Parmi celles-ci figure en bonne place la question du déficit de participation des habitants. …/…
Ce constat vaut aussi pour le projet de rénovation urbaine lancé fin 2005 dans le quartier du Petit Bard à Montpellier, l’un des plus pauvres de l’agglomération (Berry-Chikhaoui et Medina 2010, 2014). Dans cette copropriété dégradée très majoritairement peuplée d’immigrés et de descendants d’immigrés – une population souvent considérée comme en faible capacité politique et peu encline à l’organisation associative (Gaxie 1978 ; Collovald et Mathieu 2009) –, les habitants ne sont pourtant pas restés sans voix. Ils ont imposé leur participation à travers des résistances et une lutte collective qui se sont renforcées tout au long de la rénovation urbaine.

Lire la suite de l’article sur le site de Métro Politiques

Pour appuyer les conseils citoyens – aujourd’hui au nombre de 1 200 à travers la France – dans leurs missions, les jeunes volontaires de 16 à 25 ans peuvent, sans condition de diplôme, effectuer leur service civique au sein des structures d’accueil de ces instances de participation citoyenne (collectivités ou associations). L’enjeu ? Favoriser la pérennisation et la montée en compétences des conseils citoyens, composés d’habitants, d’acteurs économiques et associatifs, tous bénévoles.
Le CGET, avec l’appui de l’Agence du service civique, a élaboré un guide pratique, destiné à accompagner et à sensibiliser les structures d’accueil. L’ambition est de soutenir le déploiement du service civique pour aider les conseils citoyens à réaliser leurs missions d’intérêt général. Pendant six à douze mois, le jeune volontaire indemnisé pourra, notamment, intervenir en appui au référent et accompagner les projets des conseillers citoyens, dans leurs quartiers.
Le guide rappelle les conditions d’accueil et les points de vigilance, propose des activités à confier au volontaire à travers les fiches-missions de cinq villes, indique des outils d’information…

Accès au guide

Aller à la barre d’outils