Métiers

0 1243

La toute première norme relative au métier de médiateur social vient d’être publiée. Elle est l’aboutissement d’une année de travail durant laquelle tous les acteurs de la médiation sociale se sont accordés sur son cadre d’exercice. Le CGET, le secrétariat général du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (SG-CIPDR) et l’Association française de normalisation (Afnor) ont piloté ce travail.
Aujourd’hui, on peut estimer à 12 000 le nombre d’emplois de médiateurs sociaux existants, dont 4 000 postes adultes-relais environ. L’élaboration de cette norme répond à un besoin récurrent de clarification sur la définition de ce métier, ses conditions d’exercice et son articulation avec les autres métiers du travail social.
Lire la suite sur le site du CGET

Dans un avis publié le 25 mars, le Conseil économique, social et environnemental souhaite généraliser les coordinateurs dont la mission serait de faciliter la concertation entre les parties prenantes d’un projet de développement économique « pour éviter les blocages de plus en plus fréquents ». Ce métier existe en fait déjà, mais s’est éloigné de l’animation pour l’expertise. Les choses changent peu à peu, face à la demande des citoyens et aux contraintes apportées par la crise.
Lire la suite
(Le quotidien de La Gazette des communes du 29 mars 2014)

Aller à la barre d’outils