Cohésion sociale

L’Observatoire de la mixité sociale livre un premier rapport compilant divers regards sur les politiques de peuplement.
La mixité sociale « tarte à la crème » des lois Logement depuis 30 ans ? Ce n’est pas tout à fait ce qui transparaît du premier rapport publié par l’Observatoire de la mixité sociale (OMIS) présenté le 11 avril.  Sans complaisance, ce recueil d’articles est autant de regards portés sur la lutte contre toutes les formes de ségrégation urbaine. Parallèlement, le président de l’observatoire Airbnb signe une note pour la Fondation Jean-Jaurès accusant le phénomène de plateforme touristique d’accélérer la gentrification des espaces urbains…

Lire la suite de l’article sur le site de la Caisse des dépôts (Localtis 13/04/2018)

Accès au rapport de l’OMIS

Rénovation urbaine. L’espace comme remède à la question sociale ? Emmanuel Bellanger, Anaïs Collet, Fabien Desage, Pierre Gilbert. Métro politiques, 05/04/2018

Depuis le XIXe siècle, la rénovation urbaine fait figure de réponse récurrente aux maux de la ville, la transformation radicale du bâti étant pensée comme un moyen de résoudre les problèmes des quartiers populaires.
Ce dossier explore les origines et les rouages de cette pensée réformatrice, en même temps que les effets de politiques publiques qui, depuis les années 2000, bouleversent en profondeur les cités HLM.

Lire la suite de l’article sur le site de Métro politiques

Accès au sommaire du dossier

 

0 1686

Près de 80 % de personnes pauvres dans le quartier Jean Perrin à Nîmes, 71 % dans celui du Mail Nord à Montpellier. Les données sur la pauvreté publiées par l’Insee révèlent la concentration d’une extrême pauvreté au sein des plus grandes villes de France. 257 quartiers (en fait ce que l’INSEE appelle des « IRIS ») sont concernés par ce phénomène. Une analyse de Valérie Schneider, extraite de la Gazette.fr.

En savoir plus sur le site de l’Observatoire des inégalités
(Un récapitulatif de ces quartiers et communes est consultable avec cette analyse)

Le CGET produit une série vidéo « En actions », qui donne la parole aux acteurs de terrain. Le dernier épisode présente le plan national de formation « Valeurs de la République et laïcité », à travers le témoignage d’agents de collectivité, médiateurs sociaux, animateurs sportifs et de formatrices.
Un éclairage concret sur les actions et les dispositifs que le CGET contribue à mettre en place.

Lire la suite et accès à la vidéo sur le site du CGET

0 1162

Le centre de ressources GUSP, la Métropole grenobloise et la maison de l’égalité femmes-hommes ont organisé, le 12 mai 2017, une après-midi d’échanges autour de la question du genre et des espaces publics.

Problématique de l’après-midi :
Les femmes et les hommes n’ont pas toujours les mêmes usages des espaces publics. Le genre influe sur la façon dont on fréquente certains lieux, à certaines heures, pour certaines activités. Il joue un rôle dans les modes de déplacement et les trajectoires adoptées à l’échelle d’un quartier et au-delà. Et bien souvent, l’accès et l’appropriation des espaces publics sont plus contraints pour les femmes.

En savoir plus et Retour sur les ateliers (vidéos)

L’Observatoire de la laïcité a publié son rapport annuel 2016-2017. S’il relève une « sensibilité toujours très forte » autour du fait religieux  dans le contexte de la période pré-électorale, l’Observatoire n’en considère pas moins que « les contestations du principe de laïcité apparaissent mieux contenues ». Il salue également les actions de sensibilisation mises en place à l’intention des agents publics.

En savoir plus

Accès au rapport sur le site de la Caisse des dépôts

0 898

L’observatoire des inégalités publie le seconde édition de son rapport sur les inégalités en France.

« Le tableau des inégalités brossé par la seconde édition du Rapport sur les inégalités en France ne pousse pas à l’optimisme. Les classes favorisées, gourmandes, en veulent « toujours plus ». Rien de nouveau, mais le refus de voir les inégalités sociales dont sont victimes les classes populaires, l’exploitation des travailleurs flexibles par des stables, la précarité et le chômage des non-diplômés, conduit à une exaspération qui s’exprime dans les urnes.

Le débat sur l’état des inégalités est loin d’être à la hauteur. Un grand nombre de commentateurs refusent de voir les conséquences de cette montée des écarts entre milieux sociaux. À l’opposé, la dramatisation n’aide pas davantage… »

Lire la suite

Rapport sur les inégalités en France, sous la direction d’Anne Brunner et Louis Maurin, édition de l’Observatoire des inégalités, juin 2017, 176 p

316 délégués du préfet représentent l’État dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) les plus en difficulté. Placés sous l’autorité du préfet et rattachés au préfet délégué pour l’égalité des chances ou au sous-préfet ville, ces agents aux origines professionnelles très diverses sont en relation, sur le terrain, avec tous les acteurs de la politique de la ville (collectivités locales, associations, services de l’État, bailleurs, habitants,…).

Créés en 2008, les délégués du préfet contribuent pleinement à la bonne exécution des contrats de ville. Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), qui pilote et anime le dispositif au niveau national, les accompagne dans leurs missions, que la récente circulaire du 21 avril 2017 a confortées.

Accéder à la publication

0 1285
Le collectif « Perpignan la ville est à nous » a organisé une conférence « L’invention » du Communautarisme avec Fabrice DHUME  sociologue, chercheur à l’ISCRA, enseignant chercheur à l’université Paris Diderot, travaille depuis une vingtaine d’années sur la question des discriminations raciales, auteur de l’ouvrage Communautarisme enquête sur une chimère du nationalisme français (éd Démopolis sept 2016).
Débat animé par Rachid ID YASSINE, sociologue, anthropologue, enseignant chercheur, membre du collectif Perpignan, la ville est à Nous.
(Au local des Éditions Trabucaire, Perpignan le 23 mars 2017)

Accès à la vidéo sur le site de Realtv66

Le Collectif « Perpignan la ville est à Nous ».
Une ville, notre ville, c’est une communauté humaine diverse en termes d’âge, d’origine, de condition sociale… Ce collectif soutenu, entre autres, par RéalTV66 s’est créé en printemps 2016.

La loi Egalité et Citoyenneté marque la fin du quinquennat de François Hollande. Dans sa philosophie, le texte entend, par la promotion de l’égalité et de la citoyenneté, « casser » les logiques de ségrégation et lutter contre les phénomènes de ghettoïsation de certains quartiers. Pour cela, il lui faudra pas moins de 224 articles, répartis en quatre titres, touchant à la fois aux politiques en faveur de la jeunesse, de la participation et de la citoyenneté, aux politiques du logement et de l’urbanisme, à la fonction publique. La rédaction de Localtis a listé de manière exhaustive les centaines de mesures qui impacteront, sur tous ces thèmes, les collectivités locales. (Localtis, 28 avril 2017)

Lire la suite de l’article

Aller à la barre d’outils