Participation des habitants

Trois sites en politique de la ville, Bédarieux, Lodève, et Vauvert, se sont portés volontaires pour expérimenter en 2017 une méthodologie de recueil de la parole des habitants en vue d’évaluer le contrat de ville auquel le conseil citoyen est désormais associé.

Nous avons donc expérimenté une méthode de recueil de données qualitatives qui est détaillé dans le document disponible ci-dessous en téléchargement.

Accéder au document

« Justice pour le Petit Bard ». Contester la rénovation et imposer la participation. Isabelle Berry-Chikhaoui,  Lucile Medina. Métro politiques 09/04/2018

Souvent conçue sans les habitants, la rénovation urbaine n’a suscité que de faibles résistances locales. Dans le quartier précarisé du Petit Bard à Montpellier, une intense contestation a cependant conduit à infléchir le projet et à alimenter des formes de mobilisation locales.
Depuis son lancement en 2003, le Programme national de rénovation urbaine (PNRU) fait l’objet d’inquiétudes et de critiques, exposées dans différents travaux de recherche et rapports officiels. Parmi celles-ci figure en bonne place la question du déficit de participation des habitants. …/…
Ce constat vaut aussi pour le projet de rénovation urbaine lancé fin 2005 dans le quartier du Petit Bard à Montpellier, l’un des plus pauvres de l’agglomération (Berry-Chikhaoui et Medina 2010, 2014). Dans cette copropriété dégradée très majoritairement peuplée d’immigrés et de descendants d’immigrés – une population souvent considérée comme en faible capacité politique et peu encline à l’organisation associative (Gaxie 1978 ; Collovald et Mathieu 2009) –, les habitants ne sont pourtant pas restés sans voix. Ils ont imposé leur participation à travers des résistances et une lutte collective qui se sont renforcées tout au long de la rénovation urbaine.

Lire la suite de l’article sur le site de Métro Politiques

Pour appuyer les conseils citoyens – aujourd’hui au nombre de 1 200 à travers la France – dans leurs missions, les jeunes volontaires de 16 à 25 ans peuvent, sans condition de diplôme, effectuer leur service civique au sein des structures d’accueil de ces instances de participation citoyenne (collectivités ou associations). L’enjeu ? Favoriser la pérennisation et la montée en compétences des conseils citoyens, composés d’habitants, d’acteurs économiques et associatifs, tous bénévoles.
Le CGET, avec l’appui de l’Agence du service civique, a élaboré un guide pratique, destiné à accompagner et à sensibiliser les structures d’accueil. L’ambition est de soutenir le déploiement du service civique pour aider les conseils citoyens à réaliser leurs missions d’intérêt général. Pendant six à douze mois, le jeune volontaire indemnisé pourra, notamment, intervenir en appui au référent et accompagner les projets des conseillers citoyens, dans leurs quartiers.
Le guide rappelle les conditions d’accueil et les points de vigilance, propose des activités à confier au volontaire à travers les fiches-missions de cinq villes, indique des outils d’information…

Accès au guide

Redécouvrons le droit à la ville. Damien Deville. The conversation, 28 février 2018.

Face aux enjeux contemporains de crises écologique et sociale, le concept de « droit à la ville », hérité des décennies passées, apparaît de nouveau comme un concept d’une grande pertinence. Bien qu’il ait connu un fort succès académique, ce droit à la ville a peu influencé les mondes civils et politiques.
Précédemment focalisé sur des mouvements extraordinaires, et par extension éphémères, un nouveau droit à la ville peut aujourd’hui s’inventer. Cette invention passe par la valorisation et la mise en politique des actes citoyens ordinaires, processus cachés qui renouvellent pourtant, de manière permanente, l’intimité des sociétés.
Donner une place centrale aux habitants…

Lire la suite sur le site de “The conversation”

La direction départementale de la cohésion sociale du Gard (DDCS) a souhaité que soit réalisé un film sur et avec les conseils citoyens du Gard. L’objectif de ce projet était tout d’abord de faire un état des lieux, en images, des conseils citoyens en 2017 : leurs manières d’appréhender leur rôle, leurs modes de fonctionnements, les solutions trouvées pour surmonter certaines difficultés, leurs motivations, leurs évolutions et les perspectives qu’elles dessinent.

Voir le “teaser” du film sur les conseils citoyens du Gard (3min27s)

“Les conseils citoyens en questions” se présente sous la forme d’une série de 3 films conçus, autre objectif du projet, comme un outil au service de l’échanges de pratiques, de débats et de co-formation : ils peuvent être utilisés par un conseil citoyens comme support de débat, pour aller à la rencontre des habitants, dans le cadre de rencontres élargies avec des techniciens ou des élus, etc. Ils peuvent également être utilisé par les équipes projet politique de la ville (chefs de projet, délégués du préfet…) dans le cadre de leur dialogue avec les conseils citoyens.

Accéder aux films dans leur intégralité et au dossier ressources dans la rubrique “nos actions”

“Les conseils citoyens en questions” est une série de 3 films réalisés en 2017 dans le cadre d’un projet conduit par Villes et Territoires LR à la demande de la DDCS du Gard et avec son soutien. Ces 3 films présentent les conseils citoyens du Gard dans leurs manières d’appréhender leur rôle, leurs modes de fonctionnements, les solutions trouvées pour surmonter certaines difficultés, leurs motivations, leurs évolutions et les perspectives qu’elles dessinent.

Ils ont été conçus comme un outil au service de l’échanges de pratiques, de débats et de co-formation : ils peuvent être utilisés par un conseil citoyens comme support de débat, pour aller à la rencontre des habitants, dans le cadre de rencontres élargies avec des techniciens ou des élus, etc. Ils peuvent également être utilisé par les équipes projet politique de la ville (chefs de projet, délégués du préfet…) dans le cadre de leur dialogue avec les conseils citoyens.

Film partie 1 : rôle dans l’idéal, intérêt et légitimité
Film partie 2 : motivation, sens de l’engagement, fonctionnement
Film partie 3 : le rôle dans la réalité, les avancées et perspectives

Pour celles et ceux qui utiliseront ces films comme un outil d’animation et d’échanges, 3 livrets pédagogiques (1 pour chaque film) ont été conçus pour faciliter l’organisation de débats autour du film : voir le mode d’emploi de ces livrets pédagogiques.

Livret pédagogique pour la 1ère partie du film
Livret pédagogique pour la 2ème partie du film
Livret pédagogique pour la 3ème partie du film

5 fiches pratiques sont également proposée pour organiser les échanges autour des questions soulevées dans le film et favoriser une réflexion collective :
Comment rédiger un compte-rendu de vos débats ?
Comment faciliter la réflexion collective ?
Comment évaluer notre fonctionnement collectif ?
Comment évaluer nos actions ?
Comment évaluer la relation existante entre les pouvoirs publics et le conseil citoyen ?

Autres ressources utiles
La circulaire du 02 février 2017 relative aux conseils citoyen
L’état des lieux 2017 des conseils citoyens réalisé par Villes et Territoires LR

L’accès à la culture en politique de la ville, quel rôle à jouer pour les conseils citoyens ?“. Co-animée par la DRAC, cette formation s’est déroulée le 7 décembre dans les locaux du Spot à Nîmes. Cette formation a alterné apports de connaissances, mises en situation, temps d’échanges et de débat, et présentation d’actions culturelles menées dans les quartiers

Consulter ici le document de capitalisation de cette formation

A la suite de celui de 2016, cet état des lieux s’alimente de diverses sources de données quantitatives (enquête en ligne auprès de l’ensemble des conseils citoyens) mais aussi et surtout qualitatives (connaissance fine permise par de nombreuses et régulières actions menées au bénéfice des conseils citoyens).
Il présente l’évolution de ce que cette quête et cette transaction identitaires, a induit en matière de (dé)mobilisation, de (dys)fonctionnement, d’émulation ou de désenchantement. Il souligne les axes d’amélioration possibles et les perspectives à venir.

Accès au document Les conseils citoyens, état des lieux 2017

Témoignages en vidéos de conseillers citoyens, à l’occasion de la deuxième édition des rencontres des conseils citoyens de l’Hérault, le samedi 7 octobre 2017.

Un conseil citoyens, c’est quoi ?
Un conseil citoyen, qu’est-ce qu’on y fabrique ?
Un conseil citoyen : des difficultés, leurs solutions
La satisfaction de faire partie d’un conseil citoyen

 

 

 

Comment mieux communiquer ? Un enjeu partagé par tous
En 2017, les membres des conseils citoyens ont exprimé le besoin de bénéficier de sessions courtes de formation à divers techniques d’animation leur permettant de répondre à leurs problématiques :
Communication : « comment mieux communiquer entre membres d’un même conseil citoyen ? », « Comment mieux communiquer avec les habitants ? », Comment mieux communiquer pour remobiliser ? »
Trouver sa place au sein des instances de gouvernance : « Comment renforcer sa capacité à s’appuyer sur la parole des habitants pour contribuer aux échanges dans les instances de pilotage du contrat de ville (remontée de la parole des habitants, expertise d’usage) ? ».

La 3ème journée de ce cycle de formation a eu lieu le 29 septembre à Nîmes pour les conseils citoyens du Gard; le 30 septembre à Montpellier pour les conseils citoyens de l’Hérault.

Plaquette de présentation de la formation

Aller à la barre d’outils