Cadre de vie - Renouvellement urbain

Restitution d’études en partenariat avec le CES de l’ANRU

Le Comité d’évaluation et de suivi de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (CES de l’ANRU) a réalisé plusieurs études visant à mesurer les réalisations et les effets de la rénovation urbaine au regard des objectifs affichés dans le Programme National de Rénovation Urbaine engagé depuis 10 ans.

La rencontre proposée à Montpellier par le centre de ressources politique de la ville et cohésion sociale du Languedoc Roussillon, Villes et Territoires LR, en partenariat avec le CES de l’ANRU, a été l’occasion de présenter trois de ces études qui ont donné lieu à des ouvrages publiés à La documentation Française.

Mardi 4 mars 2014           9h – 13h
IRTS LR –  MONTPELLIER
Programme 4 mars 2014 V&T CES ANRU

En savoir plus sur les  études présentées :
– « La rénovation urbaine, pour qui ? Contributions à l’analyse des mobilités résidentielles », décembre 2012, La documentation Française.

 

– « Politiques de peuplement et logement social : premiers effets de la rénovation urbaine », février 2013, La documentation Française.

 

– « Mon quartier a changé ! Ce que disent les habitants de la rénovation urbaine », janvier 2014, La documentation Française.

 

lundi 30 septembre 2013 à Montpellier (CRDP)

Villes et Territoires LR a organisé en partenariat avec la DREAL Languedoc Roussillon (Direction régionale  de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) une journée régionale d’échanges consacrée aux actions à mettre en œuvre pour la prévention et le traitement des dysfonctionnements des copropriétés potentiellement fragiles en Languedoc Roussillon.

Cette manifestation a rassemblé plus d’une centaine de participants concernés par cet enjeu, à la jonction des politiques de l’habitat, du logement et de la politique de la Ville. Elle a permis d’apporter une information dense sur la situation du parc de copropriétés fragiles en Languedoc Roussillon, sur les outils – notamment techniques et financiers – mobilisables pour prévenir et traiter les phénomènes de dégradation d’une copropriété et sur les évolutions programmées dans le projet de loi pour  l’accès au logement et à un urbanisme rénové (ALUR). Cette journée a également permis aux participants de bénéficier des retours d’expériences de terrain présentés lors des deux tables rondes et d’envisager des pistes d’actions à partir des échanges de la journée.

                                                                                                                     
 
Madame Bousquet, Maire de Lodève
Présidente de Villes et Territoires LR

Table ronde de la matinée (photo d.)

Programme de la journée du 30 septembre 2013

Présentation de la situation du Languedoc Roussillon en matière de copropriétés à potentiel de fragilité

Fonctionnement d’une copropriété : instances et gouvernance, règles essentielles…

Présentation des mesures pour lutter contre les copropriétés dégradées dans le projet de loi ALUR

Présentation de l’observatoire local pour le repérage et le suivi des copropriétés sur l’agglomération de Toulouse

Présentation de l’OPAH-RU dans le centre ancien de Sète dans le cadre du PNRQAD

Présentation du Plan de Sauvegarde du Petit Bard à Montpellier

Présentation des appuis techniques et financiers de l’ANAH

Conclusion de la journée par Marie Christine JAILLET, directrice de recherche au CNRS

Aller à la barre d’outils