Nos productions & publications

L’émancipation au féminin, au-delà d’un idéal, quels leviers d’action en politique de la ville ? Webinaire régional du 25 mars 2021. Quelle forme de participation favorise-t-on à travers les actions développées pour et/ou avec les habitantes des quartiers de la politique de la ville ? Comment la politique de la ville peut-elle favoriser l’émancipation des femmes habitantes des quartiers ? Comment chacun.e à son niveau, décideurs, associations, habitantes, peut-il/elle contribuer à cette montée en puissance de l’émancipation des habitantes ?

Ce document synthétise les interventions et vous redirige vers la rediffusion vidéo de chacune d’elles.

Accéder au document

Webinaire régional du 4 mars 2021. Favoriser l’accès des habitants des QPV à l’offre culturelle : quels partenariats entre structures culturelles et acteurs de proximité dans les quartiers ?

Dans le domaine de l’accès à l’offre et aux pratiques culturelles, la feuille de route du 18 juillet 2018 « Mobilisation nationale pour les habitants des quartiers » fixe trois mesures. Conformément à la première, le ministère de la Culture et l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) entendent promouvoir le développement des partenariats entre les institutions artistiques et culturelles que labellise ou conventionne le ministère de la Culture et les structures de proximité dans les quartiers prioritaires (QPV), notamment les associations, de façon à mieux prendre en compte les attentes des habitants.

Ce webinaire, dont l’organisation a été confiée à Villes et Territoires par la DRJSCS et la DRAC Occitanie, a permis de présenter un premier aperçu d’initiatives partenariales conduites en Occitanie par des institutions culturelles en direction des habitants des QPV. Le choix avait été fait pour cette rencontre de faire un focus sur deux catégories de structures culturelles labellisées : les musées d’art et les centres d’art d’une part, et d’autre part celles intervenant dans le champ de la musique (en l’occurrence des Scènes de Musiques actuelles et un Orchestre Opéra national). Le second temps du webinaire a été consacré à la présentation de deux dispositifs spécifiques relevant des deux autres mesures « culture » de la feuille de route du 18 juillet 2018 : les « Micro-Folies » dans le champ de l’accès aux œuvres de grands musées d’art, et « Démos » dans celui de l’apprentissage de la pratique musicale, exemples locaux à l’appui.
On trouvera dans ce document de restitution un résumé de chaque intervention, centré sur les actions en direction des QPV présentées lors de ce webinaire, et un lien vers la séquence vidéo correspondante, quand les intervenant.e.s ont donné leur accord.

Accéder au document

La période de crise sanitaire que nous traversons depuis un an a conforté les arguments des tenants d’une transition vers d’autres formes d’accès à l’alimentation, par exemple avec les AMAP, les boutiques de producteurs, les groupements d’achats… Cependant, en tant que centre de ressources politique de la ville, il nous a semblé important de s’interroger sur ce qu’il en est dans les quartiers prioritaires. La question se pose dans la mesure où ces dynamiques ont jusqu’à présent tendance à laisser de côté les habitants des quartiers populaires, au risque d’aggraver les inégalités sociales dans ce domaine aussi.

Si la « transition alimentaire » est encore peu investie dans le cadre de la politique de la ville, des initiatives émergent cependant dans ces quartiers. Ce webinaire, premier d’un cycle « Transition écologique et quartiers », a été l’occasion de présenter des actions inspirantes, en Occitanie, qui ont en commun l’objectif de favoriser l’accès à un mode de consommation alimentaire durable pour les habitants des quartiers de la politique de la ville. L’objectif de cette rencontre était aussi d’échanger autour de ces initiatives et de proposer des premiers éléments d’analyse sur les leviers et les freins à ce type d’initiatives, grâce à une recherche-action conduite par le LERIS (coopérative d’études sur l’intervention sociale basée à Montpellier) sur la faisabilité de « Tiers Lieux de transition et de solidarité alimentaire » pour tous.

Avec les interventions de : Pauline Scherer, sociologue intervenante, LERIS, Montpellier; Sylvie Camand, animatrice de réseaux, territoire sud Gard, Secours catholique du Gard; Bruno Soler, chef de projet politique de la ville, mairie de Vauvert; Cathy Mazoyer-Bongesse, directrice de VRAC Toulouse Métropole.

Accéder au document

Les collectivités et les partenaires du contrat de ville ont à leur disposition de nouveaux leviers pour agir sur l’emploi dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. En novembre et décembre 2020, Villes et Territoires Occitanie a animé 3 groupes d’échanges régionaux en visioconférence sur ce thème, afin de faire connaitre certains de ces nouveaux leviers :

  • Emplois générés par le développement durable : circuits courts, recyclage… et le levier majeur que représente une politique volontaire d’achats responsables;
  • Emplois d’insertion par l’activité économique à un moment où l’IAE connait un développement renforcé au travers du Pacte Ambition;
  • Meilleure articulation des acteurs du territoire pour un parcours vers l’emploi renforcé avec l’expérimentation des Cités de l’emploi initiée par l’Etat.

Ces séminaires, organisés sous format visioconférence de 1h30, ont réuni 132 participants : agents des collectivités, de l’Etat, et de structures de l’économie sociale et solidaire.

Lire le document de capitalisation de ce cycle

Une journée pour imaginer la politique de la ville dans 10 ans. Le centre ressources Villes et Territoires Occitanie et l’association Réciprocités Occitanie (réunissant des professionnels de la politique de la ville d’Occitanie) ont organisé une journée régionale le 3 novembre 2020 en visioconférence.
A destination des élus et agents des collectivités mais aussi de l’Etat, cette journée avait pour ambition d’aborder le devenir de la politique de la ville. Quelle place pour la politique de la ville dans les politiques de cohésion territoriales ? Quelles modalités de contractualisation à venir ? A partir de quel projet de territoire? Quelle prise en compte des questions de transition ?

Ce document se scinde en deux parties : une synthèse des échanges & une annexe contenant le compte-rendu exhaustif de la journée.

Accéder au document

Les questions éducatives constituent un enjeu majeur pour la politique de la ville dont l’ambition réaffirmée est « d’assurer l’égalité entre les territoires, de réduire les écarts de développement entre les quartiers défavorisés et leurs unités urbaines et d’améliorer les conditions de vie de leurs habitants » (art. 1 de la loi du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine).

Ce dossier de Villes et Territoires Occitanie a pour vocation de donner une lecture de base des éléments législatifs et règlementaires, des dispositifs, des périmètres prioritaires. Il a également pour ambition de mettre en exergue les différentes thématiques clefs communes à tous les acteurs, et d’orienter vers de la ressource en ligne. Ce dossier s’adresse donc à la fois aux non-spécialistes, souhaitant avoir une vision globale des questions éducatives dans la cadre de la politique de la ville, et aux spécialistes souhaitant aller plus loin. L’édition 2020 est l’actualisation d’une 1ère édition publiée en 2016.

Accéder à l’édition 2020

La période de confinement liée à la crise sanitaire du Covid-19 a fait ressortir l’importance de l’autonomie dans l’accès au numérique dans un nombre croissant de domaines de la vie sociale, avec des appels et de nombreuses initiatives visant à renforcer et développer des actions de médiations numériques, en particulier dans les quartiers de la politique de la ville. L’enjeu n’est pas nouveau mais la première période de confinement, au printemps, l’a mis (ou l’as remis) au premier plan de l’agenda public.

L’objectif de ce webinaire régional, organisé le 15 octobre 2020 par Villes et territoires Occitanie, était d’apporter aux acteurs de la politique de la ville (chefs de projet politique de la ville, services de l’Etat et associations qui interviennent dans les QPV) des éclairages pour comprendre ce qui se joue dans ces quartiers en matière d’accès au numérique, en analysant les usages des habitants, en questionnant les réponses existantes dans le domaine de l’inclusion et de la médiation numérique, et en explorant des pistes pour l’action.

Avec les interventions de Philippe ARCHIAS, Directeur innovation, études, Recherche, Chronos – Auxilia; Emma GHARIANI, co-directrice de la MedNum, coopérative nationale des acteurs de la médiation numérique; Mathias BOREL, coordonnateur du projet « Centres Sociaux Connectés 2.0 » dans la Métropole de Lille; Olivier HAG, coordonnateur « Pratiques Numériques » de l’association Combustible-Numérique à Toulouse.

Lire le document

Comment intégrer le souci de l’égalité femmes – hommes dans vos actions en politique de la ville ? Dans le prolongement d’une formation organisée les 28 et 29 septembre 2020 à Montpellier, le centre de ressources Villes et Territoires Occitanie a conçu un guide méthodologique destiné aux associations (et aux autres acteurs et actrices de la politique de la ville) qui, quel que soit leur champ d’actions, doivent désormais mesurer l’impact de leurs actions sur l’égalité entre les femmes (filles) et les hommes (garçons). Ce guide, co-écrit par Villes et territoires et l’Etre Egale, contient tous les outils nécessaires au montage d’un projet sensible à l’égalité des sexes. On y trouvera également un dossier-ressources en ligne avec divers supports, dont le dossier issu d’un 1er cycle de formation organisé en 2019 par Villes et Territoires où l’on retrouve les principaux concepts.

Accéder au guide méthodologique

Les projets de renouvellement urbain, dans le cadre du NPNRU ou d’une opération de revitalisation d’un centre-ville, ont pour ambition d’enclencher une transformation durable des territoires concernés, et donc de transformer leur image afin de les rendre plus attractifs. Or, malgré les efforts consentis l’image dégradée de certains territoires peine à être modifiée. Mettre l’accent sur les investissements réalisés ne suffit généralement pas. Car pour changer l’image, il faut aussi créer une nouvelle vocation, en travaillant sur les atouts, les flux, le « faire venir », mais aussi la « fierté d’habiter » pour appuyer ce changement.

Le séminaire, organisé par Villes et Territoires le 22 novembre 2019 à Montpellier, a permis de clarifier les enjeux du marketing territorial pour des territoires à l’image défavorable, d’échanger sur les leviers à disposition pour les acteurs d’un territoire pour modifier sa réputation au service de leurs habitants et de la mixité sociale. En jeu, comme l’ont exposé les intervenants, la capacité des acteurs d’un territoire à faire évoluer son « positionnement » et à faire changer les représentations de ce territoire. Exemples concrets à l’appui : la démarche de marketing territorial conduite par Toulouse Métropole pour ses quartiers en renouvellement urbain, et le projet « Vivre les Mureaux » initié par un collectif d’associations et de citoyens.

Ce dossier thématique est issu de ce séminaire : lire le document

Retour sur la journée de formation des conseils citoyens de l’Hérault sur le thème de la santé dans les contrats de ville, organisée par Villes et Territoires, à Lodève, le 6 novembre 2019.

Un dossier sous forme de mini site récapitule les enseignements de cette journée et propose des repères conceptuels mais aussi méthodologiques pour les conseils citoyens qui souhaiteraient s’emparer de cette thématique santé.

Aller à la barre d’outils