Europe outils

Dans le cadre du Réseau Europe urbain, quatre dossiers thématiques ont été élaborés, qui peuvent servir de ressources pour les acteurs de la politique de la ville et, plus largement, de la cohésion des territoires. Ils sont disponibles ci-dessous en téléchargement :

  • La dimension européenne des contrats de ville (16 p.) Lien
  • La revitalisation des coeurs de ville des petites et moyennes agglomérations (24 p.) Lien
  • Comment améliorer la situation de l’emploi dans les quartiers politique de la ville grâce aux fonds européens ? (19 p.) Lien
  • Une réponse européenne aux enjeux de la ville durable (17 p.) Lien

 

Etabli dans le cadre d’un partenariat avec touteleurope.eu, premier portail en ligne d’information sur les questions européennes, ce guide s’adresse à tous ceux qui portent un projet susceptible de bénéficier du concours de fonds européens. Il propose un panorama complet et immédiatement exploitable de l’ensemble des financements européens. Il contribue ainsi à une meilleure appropriation des politiques européennes par tous les citoyens et acteurs économiques.
Accès au guide en ligne
Autre guide : Les possibilités de financement de l’Union européenne. Guide du débutant. Commission européenne 11/03/2016
(France diplomatie 18 février 2016)

0 245

Le Programme Opérationnel National pour la mise en oeuvre de l’Initiative pour l’Emploi des Jeunes (P.O. I.E.J.) finance des actions en faveur des jeunes de moins de 26 ans qui ne sont ni en emploi, ni en formation et ne suivent pas d’études (NEET) résidant dans les régions éligibles, et qui sont inactifs ou chômeurs (y compris les chômeurs de longue durée), qu’ils soient inscrits ou non en tant que demandeurs d’emploi. Elle concerne donc autant les jeunes chômeurs indemnisés, qui peuvent être diplômés, que les jeunes « décrocheurs » qui ne fréquentent pas le service public de l’emploi.

Les actions s’articulent autour des 3 objectifs du Plan national Garantie pour la jeunesse :

– le repérage des jeunes NEET, via le soutien des dispositifs existants (plate formes de suivi des décrocheurs de l’éducation nationale, service militaire adapté outre mer, journée défense et citoyenneté) et en s’appuyant sur le service public de l’emploi (notamment Pôle Emploi et les missions locales) ;

– l’accompagnement suivi et personnalisé. Cet accompagnement a pour but de faire un bilan de compétences et de fournir l’appui nécessaire à la recherche d’une solution d’emploi, de stage ou de formation, tel que prévue par la garantie pour la jeunesse. Cette partie s’appuie notamment sur Pole Emploi (ANI jeune, mis en place dans le cadre de l’Accord national interprofessionnel du 7 avril 2011, l’ANI jeunes propose un suivi renforcé : entretien individuel avec un référent unique, construction du projet professionnel… à des jeunes demandeurs d’emplois inscrits à Pôle emploi, à l’Apec ou en mission locale.), les missions locales (Civis renforcé, qui concerne les jeunes moins qualifiés offre un accompagnement renforcé dans la construction du parcours d’insertion du jeune qui peut être complété par une allocation destinée à sécuriser ce parcours), le parrainage et l’APEC (accompagnement des jeunes diplômés).

– la facilitation de l’insertion professionnelle : qui regroupe la formation qualifiante (jeunes en emploi d’avenir, appui à l’entreprenariat, service militaire adapté dans les DOM…) et la mise en situation professionnelle (service civique en alternance, mobilité géographique des apprentis…)

Sur ces thèmes, une large part est laissée à l’initiative locale, les DIRECCTE sont invitées à procéder par appels à projets.

L’IEJ sera mise en œuvre comme un levier permettant d’optimiser les effets des dispositifs existants en France et correspondants aux objectifs de la garantie jeunesse afin de maximiser le nombre de bénéficiaires en s’appuyant sur les grands opérateurs et réseaux associatifs compétents., ce qui correspond à la temporalité d’urgence dans laquelle s’inscrit ce programme de 2 ans.
Cette ressource exceptionnelle permet aussi le développement de dispositifs expérimentaux et innovants, conformément à l’esprit du FSE.

Accéder au document

0 301

4 vidéos pour mieux comprendre comment les fonds européens structurels et d’investissement permettent de relever les grands défis de l’Union européenne définis dans le cadre de la Stratégie Europe 2020, et comment le principe de performance passe au cœur de tous les programmes européens.
(L’Europe s’engage en France, 31 décembre 2014)

Accès aux vidéos

Le PON FSE en gestion ETAT a été validé par la Commission Européenne le 10 octobre 2014. Il a pris pour engagement d’atteindre les objectifs de la stratégie Europe 2020, dans le cadre d’une croissance inclusive, qui vise à assurer d’une part de nouvelles compétences et de nouveaux emplois, et d’autre part, à lutter contre la pauvreté.
En savoir plus sur le site de la DIRECCT Languedoc Roussillon

0 225

Les nouveaux fonds européens (période 2014-2020)

Pour la période 2014-2020, le Fonds Asile Migration et Intégration (FAMI) et le fonds Sécurité Intérieure (FSI) succèdent aux fonds de la période 2007-2013, ceux du programme « Solidarité et gestion des flux migratoires », constitués par le fonds pour les réfugiés, le fonds pour les frontières extérieures, le fonds d’intégration et le fonds pour le retour, et ceux des instruments ISEC (« Prévenir et combattre la criminalité ») et CIPS (« Prévention, préparation et gestion des conséquences en matière de terrorisme et autres risques liés à la sécurité »), relatifs aux questions de sécurité.
En savoir plus sur le site du ministère de l’intérieur

En mars 2010, la Commission européenne a présenté sa nouvelle stratégie sur dix ans, destinée à relancer l’économie européenne. Intitulée Europe 2020, celle-ci réforme et prolonge la précédente stratégie de Lisbonne par une gouvernance plus étroite au sein de l’Union. Elle vise à développer une croissance “intelligente, durable et inclusive” s’appuyant sur une plus grande coordination entre les politiques nationales et européennes.

En savoir plus dans notre rubrique “L’Europe et vous – Programmation européenne 2014-2020”

Aller à la barre d’outils