Actus

55 foncières de redynamisation commerciale, sur les 100 prévues dans le cadre du plan de relance, sont à ce jour opérationnelles. À l’initiative de la Banque des Territoires et de la Fédération des EPL, elles ont constitué leur réseau, jeudi 1er juillet. L’occasion pour elles de partager leurs expériences… et de gagner du temps dans le montage d’opérations complexes.

Lire la suite de l’article (Localtis,1er juillet 2021)

Cette publication s’appuie sur une nouvelle définition du rural, construite par l’Insee et validée par le Comité interministériel de la ruralité en fin d’année 2020 pour mieux appréhender la réalité multiforme de ces territoires. En rupture avec l’ancienne approche centrée sur la ville, les territoires ruraux désignent désormais l’ensemble des communes peu ou très peu denses.

L’espace rural ainsi redéfini recouvre 90 % de l’Occitanie et héberge deux habitants sur cinq. La région se classe au 8e rang des régions de métropole par la proportion d’habitants résidant dans cet espace. Entre 2008 et 2018, la population « rurale » augmente fortement, mais ce dynamisme démographique reste corrélé à la proximité de l’espace urbain.

À la même date, un article intitulé « Une nouvelle définition du rural pour mieux rendre compte des réalités des territoires et de leurs transformations« , intégré dans la publication La France et ses territoires et diffusé sur insee.fr, présente la nouvelle définition de la ruralité France entière.

Lire Le rural redéfini, un espace étendu qui gagne des habitants, Insee flash Occitanie n°109, avril 2021

Le CIV du 29 janvier 2021 a décidé de renouveler le fonds « Quartiers solidaire ». Nadia Hai, ministre chargée de la Ville, a annoncé le 20 avril son souhait qu’il soit plus particulièrement ciblé sur les jeunes. Ainsi 10 millions d’euros vont être mobilisés « en priorité »  pour financer les projets des associations « de grande proximité »  dans les domaines de « la continuité éducative », « le sport », « la culture », « la santé mentale », « la prévention », « l’insertion professionnelle »  ainsi que « le soutien à la parentalité ». Ces moyens doivent aider ces associations à « poursuivre leurs actions d’accompagnement global et inclusif des plus jeunes des habitants des quartiers (de la petite enfance aux étudiants) ». Une priorité sera accordée aux démarches en faveur des filles et des jeunes femmes, notamment aux actions qui renforcent leur insertion professionnelle et leur accès aux pratiques sportives, culturelles et de loisirs.

« Quartiers Solidaires Jeunes » est territorialisé et délégué aux préfets pour une réponse adaptée aux besoins identifiés de chaque territoire.

Accéder au communiqué de presse

Accéder à la circulaire du 20 avril 2021

Ce document a été réalisé par le réseau national des centres de ressources politique de la ville (RN-CRPV).

La crise sanitaire a consisté en un nouveau révélateur des inégalités sociales et économiques qui marquent les territoires prioritaires de la politique de la ville. Les nombreuses initiatives locales, portées par des structures identifiées depuis longtemps ou mises en œuvre de manière spontanée par quelques personnes souhaitant s’impliquer, ont témoigné d’une réelle force de réactivité et de solidarité face à l’urgence.

Les actions qui se sont développées pour répondre aux besoins vitaux, à la nécessité de maintenir les liens et à la construction de nouvelles solidarités, amènent à s’interroger sur plusieurs points  :

  • Dans quelle mesure les fonctions développées sur les territoires en politique de la ville (médiation sociale, animation de proximité …), les
    dispositifs voire les méthodes de travail de la politique de la ville ont-ils, ont-elles favorisé la coordination de la réponse locale aux besoins des
    habitant.e.s pendant la crise de la Covid-19 ?
  • Peut-on définir des évolutions à apporter à ces méthodes et ces dispositifs pour généraliser et essaimer les bonnes pratiques, d’une part, et améliorer leur efficacité, d’autre part ?
  • Dans quelle mesure les pratiques originales et les initiatives d’acteur.rice.s informel.le.s repérées à l’occasion de la crise sanitaire peuvent-elles être capitalisées et pérennisées afin de faire face aux besoins jusqu’ici connus et aux périodes de crise ?
  • Des liens inhabituels se sont créés entre les acteur.rice.s institutionnel.le.s et ceux.elles en proximité, formels ou informels : Comment se sont-ils formés ? Quelles sont les clés de leur existence ou les obstacles qui les ont freinés, voire empêchés ?
  • Quelles sont les conditions nécessaires pour les maintenir et les faire fructifier ? Comment articuler, à l’avenir, le soutien aux acteur.rice.s et le soutien aux actions, notamment quand celles-ci émanent de collectifs informels ?

À partir de l’observation des expériences locales, d’échanges nourris et réguliers avec les acteur.rices.s des territoires (services de l’État, élu.e.s et technicien.ne.s des collectivités, associations, collectifs d’habitant.e.s) et de l’analyse des dynamiques territoriales, les Centres de Ressources Politique de la ville ont mis en exergue différents constats, centrés sur les acteur.rice.s en proximité et les modalités de coopération, desquels sont tirés des enseignements.

Ce document constitue la contribution annuelle 2020 du réseau national des centres de ressources politique de la ville (RN-CRPV), réalisée conformément au cadre de référence national des CRPV.

Accéder au document

La carte nationale des 833 périmètres de contrats de relance et de transition écologique (CRTE) vient d’être publiée, avec le détail département par département.

Les CRTE sont les instruments territoriaux du plan de relance visant à faciliter l’accès aux aides de toutes natures, mais ils ont aussi vocation à regrouper l’ensemble des démarches contractuelles existantes (contrats de ruralité, contrats de ville, contrats de transition écologique…) dans un document unique pluriannuel, « dans un souci de simplification et de mise en cohérence de l’action publique sur un même territoire », rappelle le communiqué.

Maintenant que les périmètres sont arrêtés, il reste à définir le contenu des contrats. Le gouvernement s’est fixé le mois de juin comme date limite.

Accéder aux cartes sur le site de l’ANCT

En savoir plus sur les CRTE

En mettant en place une aide spécifique pour l’élaboration des CRTE, l’ANCT est désormais en mesure d’accompagner environ 400 contrats, soit en mobilisant son marché d’ingénierie, soit par subvention directe. Ainsi, l’Agence devrait soutenir entre 3 et 5 CRTE par département.

Accéder au communiqué de presse

0 195

Pour la première fois cette année, l’événement de restitution de Passeurs d’images Occitanie se tiendra en ligne, en direct du cinéma Utopia Toulouse – Borderouge : le 31 mars 2021, de 10h à 15h30, sur le site de LA TRAME et sur leur événement Facebook Passeurs d’Images en Occitanie.

Avec l’appui de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie, la Région Occitanie et l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires.

Vous trouverez l’ensemble des informations ainsi que les films sélectionnés en libre visionnage sur le site de LA TRAME.

La ministre chargée de la Ville Nadia Hai a annoncé le lancement du programme « Quartiers productifs » et son déploiement sur 14 territoires pilotes, dont 3 en Occitanie : Montpellier Méditerranée Métropole, le Grand Narbonne et Toulouse Métropole. C’était l’une des mesures présentées, fin janvier, lors du dernier comité interministériel à la ville.

Portée par le ministère chargé de la Ville et mis en œuvre conjointement par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT), l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), la Banque des Territoires de la Caisse des dépôts et Bpifrance, la démarche Quartiers Productifs a une double ambition : accompagner les collectivités dans la définition de stratégies territoriales de développement économique et rendre plus accessible l’offre de dispositifs existants.

Lire le communiqué

Le conseil d’administration de l’ANRU a validé les principes d’allocation des 2 milliards d’euros supplémentaire accordé au Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), annoncés par le Premier ministre lors du Conseil Interministériel des Villes du 29 janvier dernier.

Concrètement, ils seront utilisés pour :
• terminer la validation des projets restant en préparation au bon niveau d’ambition ;
• permettre pour les projets déjà validés une amplification, en réponse aux clauses de revoyure programmées et aux nouvelles ambitions issues de la crise sanitaire et des nouvelles équipes municipales installées en juin 2020.

Accéder au communiqué de presse

Ces « Chiffres clés de l’égalité » mettent à jour les inégalités entre les femmes et les hommes dans de nombreux domaines.

La dernière édition des chiffres clés de l’égalité, réalisée par le ministère de l’Égalité entre les femmes et les hommes, présente les données les plus significatives de l’année 2020 :  l’impact de la crise sanitaire, les violences sexistes et sexuelles, l’orientation scolaire des filles et des garçons, la participation des femmes dans les médias, la ségrégation professionnelle dans les métiers, l’entrepreneuriat, les écarts de salaire et de pensions de retraite, la parité en politique, la santé, la situation de monoparentalité, la précarité sociale et économique.

Accéder au document

Aller à la barre d’outils