A la Page

Dans leur rapport remis le 20 mars 2019 à la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités, l’ANPP et l’ADCF avancent plusieurs propositions pour la nouvelle génération des contrats de ruralité couvrant la période 2021-2027, dont une centrale : la pérennisation des financements. Les associations reposent la question de la mise en place de contrats territoriaux uniques.

Lire le rapport

La qualité de vie dans les territoires d’Occitanie offre un tableau contrasté. Les métropoles, la périphérie du bassin toulousain et le littoral ont en commun un accès rapide aux différents services en lien avec leur forte urbanisation. Toutefois les enjeux y sont différenciés, au regard des difficultés sociales ou encore des déplacements domicile-travail. L’arrière-pays méditerranéen est confronté à d’importantes fragilités sociales. L’éloignement des services, en particulier de santé, pénalise les territoires les plus ruraux et montagneux. Les conditions de vie sont en revanche plutôt favorables dans et autour des villes moyennes.

Insee Analyses Occitanie N°67 janvier 2019

L’ONPV publie les 5 nouvelles fiches sur le thème de l’«Education» :

  • Caractéristiques des collèges publics relevant des quartiers prioritaires : des moyens supplémentaires en lien avec les réseaux de l’éducation prioritaire
  • Réussite au diplôme national du brevet dans les collèges relevant des quartiers prioritaires : en progrès mais des écarts persistants avec les autres établissements
  • Orientation au lycée : plus de filières professionnelles après une scolarité dans un collège relevant des quartiers prioritaires
  • Les aspirations d’orientation dans l’enseignement supérieur : plus modestes pour les lycéens résidant dans les quartiers prioritaires
  • Programme de réussite éducative : une montée en charge des parcours personnalisés

Lire les fiches sur le site de l’ONPV

L’ONPV publie 8 fiches rédigées par Noémie Oswalt, Kevin Demangeclaude et Catherine Pilon (du CGET) ainsi qu’Anne Sauvayre (de Fors recherche sociale), Christine Fauvelle-Aymar (de l’Université de Tours), Abel François (de l’Université de Lille), Anthony Caruso (de l’Injep), David Mongy (de l’Agence du Service civique) :

  • Devenir des quartiers Habitat Vie Sociale (HVS) : diversité des trajectoires de 1977 à nos jours
  • Election présidentielle de 2017 : une participation de moindre ampleur dans les quartiers prioritaires
  • Revenus et pauvreté : un taux de pauvreté trois fois plus élevé au sein des quartiers prioritaires métropolitains
  • Pauvreté monétaire des familles : plus de la moitié des enfants des quartiers prioritaires vivent sous le seuil de pauvreté
  • La pratique sportive licenciée : les habitants des quartiers prioritaires pratiquent deux fois moins de sport dans le cadre d’une fédération
  • Les volontaires en service civique : plus de un sur sept est issu des quartiers prioritaires
  • Adultes-relais : des enjeux de professionnalisation différenciés selon le type d’employeur
  • Conseils citoyens : davantage portés par des associations crées ad hoc, ils demeurent peu impliqués dans les prises de décision

Ces fiches sont disponibles sous www.onpv.fr/publications

Elles feront partie de la 2ème partie du rapport ONPV 2018 qui devrait être publié fin mars 2019.

L’ONPV publie 9 fiches rédigées par Pascal Dieusaert (CGET), Félix Bonnetête, Perrine Kauffmann, Anne-Sophie Pichavant et Cindy Reist (Dares) ainsi que Yannig Pons (Pôle emploi) :

-Des contrats aidés plus accessibles aux jeunes des QPV, mais des inégalités d’accès à l’alternance toujours marquées
-Recrutements en contrats aidés : en diminution mais un ciblage en légère progression
-Les sortants de contrat aidé résidant dans les QPV s’insèrent moins bien dans l’emploi
-Les emplois francs : après sept mois d’expérimentation, près de 2 400 demandes acceptées
-Demandeurs d’emploi : une baisse plus marquée dans les quartiers prioritaires, mais qui s’atténue
-Formation, prestations et accompagnement des demandeurs d’emploi
-Profil et accès à l’emploi des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi
-Les jeunes des QPV : un besoin d’accompagnement plus fort et un suivi plus poussé dans les missions locales
-Les zones franches urbaines-territoires entrepreneurs : une progression du nombre d’établissements qui perdure, notamment dans le secteur du transport

Ces fiches sont disponibles en téléchargement ici ou sous www.onpv.fr/publications

Elles feront partie de la 2ème partie du rapport ONPV 2018 qui devrait être publié fin mars 2019.

Le 21 mars 2018, le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a saisi la Commission nationale du débat public (CNDP) pour réaliser un rapport sur les  conseils citoyens, une instance de démocratie participative spécifique aux quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Après 6 mois d’enquête approfondie, 258 acteurs rencontrés, dont 119 conseillers citoyens, 128 heures d’auditions, 23 villes étudiées, 1 journée de débats avec 80 conseillers citoyens et 760 conseils citoyens touchés par un questionnaire de l’Observatoire Nationale de la Politique de la Ville, la CNDP propose un état des lieux des conseils citoyens et préconise 10 actions pour relancer ce dispositif.

Télécharger le rapport 

Télécharger la synthèse

0 111

Barbara Allen et Michel Bonetti, L’Habiter, un impensé de la politique de la ville, l’aube, 2018, 352 p.

Cet ouvrage, nourri par de nombreuses recherches et interventions dans les grands ensembles d’habitat social, révèle la diversité de ces quartiers et des modes d’habiter de leurs occupants. Il montre l’importance que représente l’habitat pour ces personnes, et le rôle décisif qu’il joue dans leur inscription dans la société. Dépassant les vaines oppositions entre urbain et social, conditions de vie et cadre de vie, il met en évidence les interactions entre les situations socio-économiques des habitants, la conception des espaces urbains et leur gestion, ainsi que les politiques publiques qui contribuent à façonner modes d’habiter et situations habitantes. Cette analyse réinterroge les fondements de la politique de la ville et propose une nouvelle conception de l’action.

Les auteurs :
Barbara Allen (psycho-sociologue) et Michel Bonetti (sociologue urbaniste) sont chercheurs consultants au Sens Urbain après avoir été directeurs de recherche dans un laboratoire d’analyse des situations socio urbaines au CSTB. Pendant une trentaine d’années, ils y ont réalisé des travaux de recherche et d’évaluation et conduit de nombreuses missions de conseil auprès des villes et des organismes de logements sociaux.

L’Anah et le Réseau national des Collectivités mobilisées contre le Logement vacant ont présenté, le 21 décembre un guide dédié à la lutte contre les logements vacants. Très concret, il propose un plan d’actions élaboré à partir d’expériences de terrain.

Cet ouvrage, issu du travail partenarial mené avec sept collectivités mobilisées pour trouver des solutions au problème, propose aux décideurs locaux une méthodologie pour leur permettre d’identifier la nature de la vacance, d’évaluer la situation des logements concernés et de déployer des stratégies de « sortie » en fonction des besoins des territoires (disposer de logements abordables et sociaux en zone tendue, rechercher une attractivité résidentielle en centre ancien, dans un cœur de village, imaginer un nouvel usage des logements vacants …).

Ce guide synthétique est organisé en 4 points pratiques :

  1. Logements vacants : de quoi parle-t-on ? Et pourquoi lutter contre le phénomène?
  2. Comment résorber la vacance sur son territoire ?
  3. S’inspirer de cas concrets d’autres collectivités
  4. S’outiller pour mettre en place sa démarche

Lire le guide “Vacance des logements : stratégies et méthodes pour en sortir”.

Le Cerema livre, sous forme d’une note accompagnée d’une carte mentale, une première synthèse des enjeux et des opportunités d’intervention à mobiliser pour inverser la tendance et redonner du souffle aux cœurs des villes, poumons historiques des bassins de vie des villes moyennes et garants du maillage et de la cohésion des territoires.

Lire la suite sur le site du CEREMA

Télécharger cerema note problematique “coeur de ville”

0 149

La reconquête du centre de nombreuses villes moyennes ou petites passe par une stratégie globale destinée à agir tous azimuts : commerce, habitat, foncier, transport… En effet, si la vacance commerciale est le phénomène le plus visible, elle n’est souvent que la conséquence de problèmes plus profonds, dont l’étalement urbain ou la désindustrialisation, sur fond de métropolisation. Retrouvez ici quelques-uns des articles que la rédaction de Localtis a consacré à l’actualité de cette problématique au cours des derniers mois. Avec en première ligne, naturellement, l’actualité du programme Action cœur de ville.

Accéder au dossier Localtis

Aller à la barre d’outils