Nouvelle publication : Histoire des « quartiers sensibles »

Nouvelle publication : Histoire des « quartiers sensibles »

Identifier les « quartiers sensibles » dans les villes françaises : une quête sans cesse recommencée.
De la directive HVS de 1977 à la nouvelle géographie prioritaire de 2014. Didier Desponds et Pierre Bergel, « Revue Itinéraires [En ligne], 2016-3 | 2017.

Ce texte analyse les indicateurs successivement retenus pour identifier les espaces marginalisés dans les villes françaises. Il interroge par ailleurs la pertinence d’une approche territorialisée de la politique de la ville, cette dernière ne parvenant pas à corriger l’ensemble des processus de marginalisation et contribuant parfois à renforcer la stigmatisation des populations. Le texte vise enfin à évaluer les conséquences des modifications intervenues en 2014 sur les espaces antérieurement classés en ZUS. De nouveaux périmètres sont éligibles, d’autres disparaissent des radars de la géographie prioritaire. Pour les premiers, la « chance » d’être reconnue et d’avoir accès à de nouveaux dispositifs indique une accentuation des difficultés ; pour les seconds, la sortie des mécanismes de soutien résulte-t-elle d’une amélioration significative ou, plus trivialement, d’une diminution des ressources publiques conduisant à la concentration de moyens sur les cas les plus difficiles ? (Présentation de la revue)

Accès au document